Suite à la suspension des salaires de 300 enseignants grévistes/ Le directoire de la COSEFCI réagit.

Côte d’ivoire : Suite à la suspension des salaires de 300 enseignants grévistes/ Le directoire de la COSEFCI réagit.

Le jeudi 06 Février 2020, AKO NomelHidry porte-parole du directoire de la Coalition du Secteur Education Formation de côte d’ivoire (COSEFCI), a animé une conférence de presse au siège de ladite coalition syndicale sise à Yopougon, pour informer l’opinion nationale et internationale sur « Les dérives totalitaires de madame le ministre de l’Education Nationale de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Kandia CAMARA ».

En effet, suite à l’arrêt de travail observé du 28 au 30 janvier 2020 par la COSEFCI, les salaires de plus trois cents(300) enseignants ont été suspendus, a fait savoir le porte-parole de cette coalition syndicale.

Le conférencier a dit ne pas comprendre les agissements de madame la ministre Kandia CAMARA. « Est-ce à dire que la grève est interdite au Ministère de l’Education Nationale ? », s’est-il interrogé.

Il a aussi condamné avec la dernière énergie cet énième acte d’abus de pouvoir permanent sur les enseignants de Côte d’Ivoire, tout en appelant « le gouvernement à réserver ici et maintenant, les salairessuspendus desenseignants du mois de mai 2019 et de janvier 2020 ». AKO Nomel a appelé ses collègues enseignants à se tenir prêt à exécuter avec honneur et dignité tous les mots d’ordres dans les jours à venir.

 

Narcisse K.

Auteur: press

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *